Touchez ma bosse Monseigneur …

Monétisons nos données personnelles !
C’est le nouveau mantra de quelques-uns, qui appâtés par l’herbe plus verte dans le champ des “GAFA” ou le besoin d’exister, pensent pouvoir, par ce biais, limiter leur pouvoir et rééquilibrer les forces en présence.
C’est une très belle illustration de comment, en luttant (de front, de façon un peu légère) contre un modèle / un système, on ne fait que le renforcer.

Expliquer pourquoi cette idée est stupide serait trop long … peut-être juste de résumer que vendre nos données sera forcément nous en déposséder officiellement et définitivement. Cela ne nous servira pas en tant qu’utilisateur, mais pire, bien pire, cela ne fera que renforcer le modèle sensé être combattu, car cela ne permettra plus une libre et saine concurrence.
Donc c’est stupide.
Mais mieux encore … en acceptant de payer quelques cacahouettes, en échange de nos données, les GAFA (puisque j’ai l’impression que ce sont eux qui sont visés) auront toute latitude maintenant pour imposer proposer un tarif … un vrai prix à ceux qui ne voudront pas entrer dans ce jeu en abandonnant, cette fois définitivement, “leurs données”. Je dis bien “leurs”, car nous faisons, ou plutôt ils font un amalgame un peu trop facile entre des données liées à notre existence numérique (ETRE) et celles liées à l’utilisation que nous faisons des services qui nous sont proposés. (FAIRE)
Encore une fois, nous confondons l’Être et le Faire.

Alors, combien êtes-vous prêt à payer ?

A combien évaluez-vous votre email dont vous avez abandonné par paresse, la gestion à Gmail, à Apple ? à combien estimez-vous le temps gagné en utilisant Apple Maps ou Goggle Maps ou Waze dans *tous* vos déplacements ? A quelle valeur estimez-vous l’usage continu de Skype ? Facebook peut vous faire payer combien pour ne plus voir ses publicités ? Et Youtube ?
Allez, 1 € par ci, 5 € par là … ce sont des dizaines (centaines ?) de milliards qui vont tomber dans l’escarcelle de ceux à qui nous essayons de grappiller misérablement des picaillons en échange de nos reins et de nos foies numériques. Des centaines de milliards de MARGE BRUTE … et après nous allons nous étonner qu’ils soient chaque jour de plus en plus fort. Il ne reste plus qu’à les taxer avant de les interdire ? 😉

L A M E N T A B L E

On se croirait revenu au temps du moyen âge: “touchez ma bosse monseigneur” … un peu de pain et de soupe pour nous les gueux … l’aumône maintenant …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.