La voix de ceux qui n’ont pas droit à la parole…

Ce discours fait beaucoup de bruit. Curieusement (?), plus que le fond, il semble que l’on s’attache plus à la forme. On va trouver J. Phoenix « moralisateur ». On va chercher la petite bête. On va trouver toutes les excuses pour ne pas aller plus loin que ce qui nous interpelle quand même au fond de nous. Il ne faut pas que cela nous dérange. Vite, met un mouchoir sur le problème et pour anesthésier le sentiment profond. Passons à autre chose.

Et si nous ne passions pas à autre chose. Pas tout de suite. Pas encore. Juste un moment, si nous laissions de coté le trop facile sacarme. Le funeste « à quoi bon » ou « qui puis-je ». Et si … ?

Continue reading “La voix de ceux qui n’ont pas droit à la parole…”