Religion / Laïque, conciliable sans violence ni haine ?

Intéressant échange qui illustre ce que je dis sur la bipolarité de la société:
Valeurs-religieuses-valeur-lhomme-letonnant-echange-Macron-Sissi

Si je suis assez bien la ligne de notre Président, je comprends celle du Président Égyptien, à la tête d’un pays complexe, comme le Maroc par exemple où l’hyper religieux côtoie le modéré et le « raisonnable ». N’essaye t’il pas « d’élever le débat » vers un commun supérieur à des intérêts « terrestres » trop particuliers ? Est-ce que cela ne vaudrait pas une position plus « douce » de la France, au travers de son Président, en reconnaissant que d’autres aient pu être choqués et non pas en s’excusant mais en expliquant qu’il était peut-être normal de les choquer pour leur faire comprendre ou pour le moins entendre un propos différent ? Même s’il est bon et salutaire d’affirmer qu’une caricature ne fait pas la position de la France.

Ici encore, le piège se referme. Il faut nous positionner, dans un camp ou dans un autre. La loi des hommes faite par les hommes peut effectivement faire question. On l’a vu dans l’histoire, cela conduit à une morale variable en fonction des époques. Un exemple: la colonisation ou la pédophilie, admise ou « de bon ton » dans certains milieu, il y a de nombreuses années, et fort heureusement combattues et rendue abjecte maintenant. Mais quel est l’apport des hommes sur les religions aujourd’hui ? N’est-ce pas aussi des hommes qui ont écrit, transcrit, retranscrit des choses, plus ou moins inspirées pour d’autres hommes ?

On voit bien que le « en même temps » conduit à un brouet. Tolérer le n’importe quoi dans d’autres pays quand nous serions le dépositaire du « savoir », de la bonne conscience et de la vérité ? L’attitude de notre Président, bombant le torse peut le laisser penser et révulser de nombreux musulmans. Encore l’homme blanc qui vient nous expliquer ce qu’il en est ?

Est-ce qu’une solution, du moins la mienne, n’est pas de trouver une autre voie ? Quelque chose qui serait supérieure aux religions et aux « lois de hommes » ? Ce que le Président Français explique mal d’ailleurs, sans doute parce qu’il ne le peut pas. Oui, les droits de l’homme, en font partie. Oui une certaine idée de l’humanisme sans doute.

Oui à quelque chose de supérieur au tout désuni et qui nous réunit. Au delà d’un humanisme qui apparaît insuffisant tant il n’appréhende qu’une partie de la complexité du monde. Un « souffle de vie » ? Une certaine « spiritualité » ?
Dieu (😉), que ce mot a été galvaudé et oublié … cela arrangeait bien certains qui voulaient imposer le pouvoir et la soumission avec leurs propres idées.
Tout comme le terme « païen » qui est devenu une insulte et qui nous renvoie à notre passé de Gaulois qui mange des glands dans une auge à cochon. Quel fantasme et quelle bêtise ! Oui, ils sont notre héritage commun et notre « origine », bien plus que le « formatage » catholique de l’église romaine et les dérives passées que nous regrettons tous.
Et tant pis si cela gène ceux, aux idées courtes et à la mémoire sélective qui tentent de nous rappeler régulièrement les origines Chrétiennes de la France. Je leur préfère nos origines païennes et à cet effet, je vous souhaite à tous un excellent Yule 😉

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.