0

L’Amérique …

-

Je rentre juste de New-York où nous venons de passer la semaine avec Marie-Véronique, notre CEO pour terminer notre installation.
Je vais essayer de tenir une rubrique “entreprendre“, en partant d’exemples concrets grâce à ma société et vous faire partager nos expériences. Et qui sait, peut-être susciter des vocations, pour nous rejoindre ou pour créer aussi votre entreprise, avec passion et ambition ! (more…)

0

La Liberté …

-

Ce matin, j’étais obsédé par ce mot qui revenait sans cesse et dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée : LA LIBERTE. Mais que de folie n’a t’on pas commises en ton nom !

La Liberté va t’elle devenir le dernier opium à la mode, pour paraphraser Marx ?
L’opium du peuple … après les religions et avant la nouvelle lubie : LA SECURITE ?

Folie !

Et en lisant cette proposition de loi, visant à “neutraliser les individus en lien avec une activité terroriste” … je m’interroge sur le monde que nous allons laisser à nos enfants : Un monde de peurs. Un monde de haine de l’autre. Un monde de fausse confiance, de déresponsabilisation induit par un abandon de toute valeur au profit de la “sécurité”. Un monde d’illusions, où nous allons donner la clé de notre futur à des gens qui ne comprennent même pas leur présent.

(more…)

0

Don’t worry about dying …

-

Beaucoup font état d’une année 2016 “de merde”, vu le nombre de catastrophes, d’attentats, de stupidités, d’égoïsmes petits et grands et surtout, à la découverte d’une nouvelle “célébrité” qui ne passera pas le 31/12.

La sinistrose et les peurs sont à leur comble. Cela est-il fait pour nous “faire tenir tranquille” ou pour que nous puissions nous éveiller à profiter du tout petit plaisir maintenant, là, tout de suite, que l’on aurait pas vu, trop occupés à regretter le passé et craindre le futur ?

J’ai juste envie de partager avec vous cela, qui me semble être une bonne philosophie pour célébrer 2017 :

Ainsi, je vous, je nous souhaite une très présente année 2017, une année où nous aurons remis l’essentiel à sa place.

0

J’ai fait un rêve … une école

-

Je dois vous l’avouer, j’ai assez majoritairement détesté l’école.
Au début, pendant une période je l’ai aimé mais je n’ai pas pu y aller, puis tout s’est trop vite enchainé. Sans jeu de mot.
J’ai beau chercher dans ma mémoire, les moments d’ennuis, de peurs, de stress, de sentiment de perte de temps dominent les rares moments de plaisir.
Tout, depuis la boule au ventre le lundi matin, le chemin de l’école, très, trop tôt, jusqu’à la cantine, en passant par les cours, les interrogations surprises ou pas, tout a été une expérience dont je suis heureux d’être sorti. Depuis petit jusqu’à l’université où j’ai pu m’échapper bien vite, tout a été un exemple incroyable de la notion de User Experience” … ou plutôt de son absence totale; Ici l’intérêt de l’enfant est un paramètre comme d’autres.

(more…)

0

CharlElie rentre en France …

-

Très beau texte de CharElie, à lire sur Facebook et dont je me permets de vous livrer le début, pour vous donner le goût de poursuivre et, pour certain, dépasser votre aversion du médium:

Je rentre, 
C’est décidé, je rentre en France. 
Après quinze années passées à New York, je vais rentrer en France.
Parti pour chercher quelque chose à l’intérieur de moi, j’avais le sentiment de ne pas pouvoir le trouver ailleurs qu’à New York. Comme un hamster dans une cage certes bien entretenue, mais trop étroite, je devais quitter un traintrain qui tournait à l’ennui comme un manège sur les rails d’avis préconçus et de jugements à l’emporte-pièce. Porté par l’idée que la Liberté d’agir américaine me permettrait de me défaire d’une gangue de principes qui m’empêchait d’aller loin, je voulais me défaire d’un costard en carton que d’autres avaient dessiné pour moi. Tous les artistes que j’admirais, tous ceux qui me motivaient, avaient un jour ou l’autre habité à New York. Je suis parti pour essayer autre chose, pour me déconstruire afin de mieux me reconstruire dans cette ville qui me faisait rêver. 

#enquetedesens

0

Pour tout ça, le silence …

-

Merci au hasard et à @zablo pour m’avoir fait croiser cette vidéo ce matin. Ce “Requiem” de Ferré est parfait pour ce moment d’après horreur, où l’ont nous ressert les mêmes plats. Ces moments de folie où rien ne change car :

La folie c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.

(more…)

0

Le plus difficile quand vous démarrez un nouveau business

-

Pour Ouriel Ohayon, le plus difficile lorsque vous démarrez un nouveau business, c’est de trouver les “bonnes” personnes pour vous accompagner, quand rien n’existe. Pour Loic, c’est de trouver les 10 premiers clients.
Pour d’autres, cela sera de se lancer, de se jeter à l’eau, de le décider et d’éviter de passer plus de temps sur les parachutes que sur le projet lui même. A ce sujet, je n’ai toujours pas compris pourquoi l’APEC ou l’ANPE ne prenaient pas des parts dans les Entreprises qu’ils permettent. 😉
Avec tous le respect que j’ai pour Ouriel et Loic, franchement, si vous ne savez pas où trouver et “séduire” vos premier clients, si vous êtes seul et peinez à vous entourer, c’est qu’il y a un vrai problème. Il faut vite vous interrogez sur les raisons pour lesquels vous entreprenez et si c’est le bon moment. Loic s’en sortira par son expérience … mais tout le monde n’est pas Loic.

(more…)