0

L’illusion d’un choix

-

On peut rejetter cet éclairage car 0.05% nous dérange,
On peut voir aussi le verre à moitié plein,
On n’est pas obligé de tout croire, comme des machines, comme on nous l’a appris fidèlement, à l’école, à l’église, à la mosquée, à la synagogue, au temple, dans les médias …
On peut douter de tout, mais rester ouvert, sans cynisme, avec respect et bienveillance,
On peut passer à coté de l’essentiel et laisser la Vie nous le rappeler … et se réveiller souvent bien tardivement.
On peut aussi être d’accord et je ne retiens que ceci, qui résonne particulièrement en ce moment, avec tous le battage médiatique et les entreprises de démolition généralisées de tout par tous :

(more…)

0

RIP …

-

RIP: “Requescat In Pace” ou Rest in Peace.
C’est de saison après le décès de Jean d’Ormesson et de Johnny Hallyday. Cette expression m’a toujours interloquée quand elle est utilisée à tort et à travers. Je peux la comprendre, venant d’une tradition chrétienne où après la mort, il n’y aurait une grande attente jusqu’au “jugement dernier” pour ensuite aller au paradis ou en enfer. Donc en attendant … on doit reposer en paix. Je résume 😉
Ce qui me fait rire, c’est l’abus de cette locution par tout un ensemble de gens qui se veulent farouchement athée et qui vous expliquent doctement qu’après la mort … il n’y a rien.
Donc à ceci, je demande: à quoi cela sert de “reposer en paix” ?
En effet, si le défunt ne repose pas en paix, alors que fait-il ?
Les mots ont un sens !

(more…)

1

19 millions qui rêvent de créer leur Entreprise ?

-

Un touitte de @croissancePlus m’a fait réagir et surtout donné l’envie d’aller plus loin que les 140 caractères auxquels j’avais droit. Je lis encore et encore que l’on met l’emphase sur ce que donnait comme solution, il y a 30 ans : la création d’Entreprises.
Bon, maintenant c’est fait. La création d’Entreprise est devenue à la mode. Elle n’est plus tabou. On peut passer à autre chose ?
Ce qui était un sujet dans le passé est-il toujours à propos ?
N’y a t’il pas mieux à faire ?
Est-ce toujours ce qu’il faut promouvoir (et aider) ?

(more…)

0

Et toi, tu proposes quoi ?

-

Ce billet est dédié à ceux qui me disent ou me pensent fataliste, désabusé, cynique. Ceux qui ne me lisent pas et qui sortent un trop facile: “Mais toi alors, tu proposes quoi ?”

J’ai eu mon 1/4 d’heure super rebelle, avec son paroxysme dans la lutte contre la loi Hadopi. J’ai eu mon 1/4 d’heure “collabo” (oui, j’ai entendu le terme et il continue de me choquer), je me suis fais cracher dessus par ceux qui ne comprenaient pas ma démarche, en tentant d’aider à changer les choses de l’intérieur. Tout était vain, mais je ne regrette rien car cela a participé (à me faire perdre beaucoup de temps) à me construire, à savoir ce que je ne veux plus et à en tirer une certaine “philosophie” que j’aimerais vous faire partager.

(more…)

0

Dear Son, dear Daughter …

-

Cet excellent article m’a donné le sujet de ce billet, tant il me concerne au plus haut point, avec l’entrée du “petit dernier” dans le système Américain.Ces mots qui sont dans le coeur de tout parent mais que l’on ne dit pas toujours. Sisi, je vous assure. Même si vous pensez que vous n’êtes pas concerné en tant qu’enfant, la réalité n’est pas toujours ce que l’on croit. J’ai dis dans coeur, pas dans la tête. 😉

C’est une très belle lettre, utile dans chaque moment de doute. Doute fabriqué par la société. Doute que l’on pense salvateur pour “construire” (lire : formater) nos enfants. Doute que j’aurais aimé levé bien plutôt et à chaque moments. A la veille du résultat d’examens, de compétitions, de concours. Pour nos fils, pour notre fille.Il n’est jamais facile pour un parent de trouver le mot juste, le ton juste, le moment juste pour ses enfants (ou ses proches). On le sait malheureusement quand c’est trop tard et le passé à cette constance qu’il est passé et ne peut être changé. Aussi j’aime beaucoup cette lettre et j’aurais aimé avoir le talent de l’écrire. De l’écrire et de l’envoyer à qui de droit au bons moments.

Dear Son, dear Daughter,

On the night before you receive your first college response, we wanted to let you know that we could not be any prouder of you than we are today. Whether or not you get accepted does not determine how proud we are of everything you have accomplished and the wonderful person you have become. That will not change based on what admissions officers decide about your future. We will celebrate with joy wherever you get accepted — and the happier you are with those responses, the happier we will be. But your worth as a person, a student and our son is not diminished or influenced in the least by what these colleges have decided.

If it does not go your way, you’ll take a different route to get where you want. There is not a single college in this country that would not be lucky to have you, and you are capable of succeeding at any of them.

We love you as deep as the ocean, as high as the sky, all the way around the world and back again — and to wherever you are headed.

Mom and Dad

NDLR : Tiens, d’ailleurs cela me donne l’envie d’écrire une série de billets “Dear Son, dear daughter …” pour regrouper tout ce qui fait sens, que j’ai aimé. Depuis ce billet, jusqu’à Cat Stevens et “Father & Sons”. D’ailleurs si vous aussi avez écrits / réflexions dans ce style à partager, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça. Merci.

credit photo

4

La musique classique expliquée aux nuls …

-

Etonnant comme en quelques notes on peut transmettre plus que quelques sons.
J’en profite d’ailleurs pour faire un appel au peuple … je recherche la video de la pianiste qui au moment de sa performance se rend compte que ce n’est pas ce qu’elle a répétée. C’est peut être l’un des plus beaux moments musical qu’il m’ait été donnée d’entendre. Si vous avez cela dans vos bookmarks ?

(more…)

1

Le critère le plus important dans un recrutement

-

Warren Buffet

(more…)